The Young And The Curious

Philosophie

Le « Gramsci Monument » réalisé par l’artiste autrichien Thomas Hirschhorn dans le Bronx en 2013 est la principale source d’inspiration du projet HARIKO. L’approche philosophique du projet, le caractère participatif et non contraignant du projet, son caractère éphémère et son ouverture à un public non exclusif revêtent une importance particulière.  Le projet HARIKO consiste à créer un lieu de création artistique, de réflexion et d’échange. A travers des ateliers animés par des artistes, il offrira un accès à diverses formes d’expression artistique à des jeunes issus de milieux défavorisés, ainsi qu’à des jeunes attirés par le projet.
Le projet est basé sur une approche philosophique inspirée par Gramsci, sur l’amour de l’infinité de la pensée. L’objectif du projet est de partager cet amour avec les jeunes, et de lui donner une forme, une expression. Le projet vise à ouvrir l’esprit à des jeunes de tous les milieux sociaux, particulièrement à des jeunes n’ayant pas encore eu accès à l’art, à éveiller leurs capacités intellectuelles et leur sensibilité artistique pour leur donner de nouvelles perspectives dans la vie, à travers l’art.
L’objet du projet HARIKO n’est pas de contempler de l’art. L’objet est de stimuler les jeunes à participer activement, à créer quelque chose qui vient d’eux-mêmes, à adopter une approche intellectuelle qui aboutira à une expression artistique personnelle et authentique, à une création concrète qui aura un effet sur leur réalité.
Les artistes tenteront de motiver les jeunes à expérimenter, à créer, à s’exprimer pour les aider à découvrir leur créativité et leur fibre artistique, à découvrir l’artiste en eux, sans juger la qualité de leurs travaux.
Le caractère universel de l’art s’oppose à des valeurs comme la tradition, l’identité, la culture, le particularisme et l’égocentrisme. Le projet HARIKO promeut les valeurs d’égalité et de justice. La vérité, l’authenticité des artistes et des créations des jeunes génèreront des expériences et des rencontres qui resteront gravées dans la mémoire intellectuelle et émotionnelle des jeunes.
Le projet vise par ailleurs à renforcer la capacité d’intégration des jeunes et à promouvoir la tolérance, à travers une grande mixité de jeunes et un échange d’égal à égal, entre artistes et jeunes d’origines et d’horizons très variés.

The « Gramsci Monument » produced by the Austrian artist Thomas Hirschhom in the Bronx in 2013 is the main source of inspiration for the HARIKO project. The philosophical approach of the project, the participatory and non-binding nature of the project, its short-lived character and its opening to a non-exclusive public are of particular importance. The HARIKO project consists in creating an artistic forum of exchange, reflection and creation. Through the workshops given by artists, it offers an access to various forms of artistic expression to underprivileged young people and young people interested in the project.
The project is based on a philosophical approach inspired by Gramsci, on the love and the infinity of thought. The aim of the project is to share this love with young people and to give this love a form and an expression. The project aims to open the minds of young people from all social circles, particularly the ones who did not have the opportunity to have access to art and to awaken their intellectual capacity and their artistic sensitivity to give them new perspectives in their life through art.
The aim of the project is not to contemplate art. The aim is to stimulate young people to actively participate, to create something that comes from themselves, to adopt a new intellectual approach that will lead to an artistic expression, personal and authentic, to a concrete creation that will have an effect on their reality.
The artists will try to stimulate the young people to try, to create, to express themselves, to help them to discover their creativity and their artistic fiber, to discover the artist in themselves, without judging the quality of their work.
The universal character of art is opposed to values such as tradition, identity, culture, particularism and egocentricity. The HARIKO project promotes the values of equality and justice. The truth, the authenticity of the artists and the creations of the young people will generate experiences and meetings that will remain in the intellectual and emotional memory of the young people.
The project aims also to enforce the integration capacity of young people and to promote tolerance through a large mixture of young people and through a respectful exchange between artists and young people from various origins and horizons.

 

gramsci 2gramsci

 

 

 

téléchargement